Numérologie
Numérologie - consultez la signification symbolique du chiffre 4

Chiffre 4 en numérologie


La vie est une longue et patiente construction… Et en cela, on peut dire qu’en numérologie, le chiffre 4 est justement un vrai symbole de la vie…Le fameux « patience et longueur de temps » si souvent enseigné dans les cours de morale prend ici tourte sa dimension. Construire, étape par étape pour parvenir à remplir tous ses objectifs : voilà une constante que l’on retrouve chez tous les individus placés sous l’influence du 4. Méthodiques, rigoureux et courageux, le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne rechignent jamais à la tache. Ils trouvent leur plus grande satisfaction dans l’accomplissement parfait de leurs projets.

Très méthodiques…

Certains les jugent même plus besogneux que méthodiques. Mais il ne faut pas s’y tromper : prendre son temps pour mener à bien son projet ce n’est en aucun cas faire preuve de fainéantise. C’est, au contraire, mettre toutes les chances de son côté pour que la réussite soit au bout. Et cela demande un sens de l’organisation aigü et une vraie persévérance dans l’effort. Les « 4 » ne sont pas du genre à se disperser car, au fond d’eux-mêmes, ils ressentent toujours une vraie peur d’échouer ou de mal faire. Cette attitude pessimiste est d’ailleurs également une constante chez eux et peut même parfois virer à l’obsession. Un trait de caractère que dénonce très souvent leur entourage le plus proche. Certains finissent même par se lasser de cette vision un peu noire de la vie et se détachent progressivement. Il s’agit donc, pour les « 4 » de travailler cet aspect qui nuit forcément à leur éclat et même à leur pouvoir de séduction.

Les pieds sur terre…

En terme ésotérique, le 4 symbolise à la fois la terre et le tangible. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les « 4 » ont en effet clairement les pieds sur terre. Tellement même qu’il leur arrive parfois de s’enfoncer ! C’est toujours cette tendance pessimiste qui leur donne l’impression d’une vraie lourdeur des choses alors qu’une approche plus positive leur permettrait évidemment de surnager sans aucun problème à toutes les petites contrariétés de l’existence. Mais leur naturel les incite toujours à ne se référer qu’aux résultats concrets et les empêche de se projeter plus en avant dans l’analyse. Une sorte de blocage qui leur fait perdre de l’enthousiasme même si, au final, ils ne renoncent jamais.

Une grande abnégation…

D’ailleurs les « 4 » ne renoncent jamais. Ils ne sont pas du genre à abandonner en cours de route et préfèrent même souffrir plutôt que de devoir avouer qu’ils n’ont pas tenu jusqu’au bout. On même se demander s’il n’y a pas, en réalité, un vrai goût pour la souffrance. Comme si l’abnégation et le courage devait toujours s’accompagner d’un peu de douleur. On ne peut,certes pas, les accuser de masochisme mais la souffrance est, pour eux, le témoignage d’un travail bien mené dont au final ils finissent toujours par se monter fiers. Il existe donc une vraie rigidité chez eux qui les font détester tout ce qui n’est inachevé par manque de courage…

Carriéristes…

Chez le « 4 », la notion de carrière professionnelle est d’une importance absolue. Dans l’idéal, le « 4 » se voit sur une trajectoire ascendante du début à la fin de son parcours. Il n’est pas du genre à vouloir changer d’entreprise et encore moins de secteur d’activités. La promotion professionnelle l’attire fortement mais à condition qu’elle soit menée à l’intérieur de la même structure. En réalité, il a besoin de points de repères et a une vraie aversion pour les événements inattendus ou les changements radicaux. Il ne s’agit pas vraiment là d’un manque d’adaptabilité mais plus d’un besoin de se sentir rassuré et, au final, de ne pas trop prendre de risques.

Besoin de repères…

Car le « 4 » n’est vraiment pas un aventurier dans l’âme. En réalité, il craint tout élément qui pourrait le faire dévier de sa route idéale. Dans ces conditions, il peut très vite s’affoler et ne plus rien maîtriser si un élément néfaste venait à entraver son chemin. La perte de son emploi ou une séparation s’il vit en couple constituent pour lui des événements néfaste dont il est presque persuadé qu’il ne pourra jamais se relever ! D’où son impérieux besoin d’être toujours rassuré que ce soit au sujet de l’affection qu’on lui porte ou du jugement que l’on a sur sa valeur professionnelle. Il est d’ailleurs en général très respectueux de la hiérarchie et espère toujours être apprécié de ses chefs comme de ses collègues.

Le côté noir de sa personnalité est que si des événements contraires viennent à le toucher, il se renferme immédiatement dans sa coquille… Et uen fois caché dans son refuge, il est très difficile de l’en extirper ! D’autant qu’il a une tendance à ressasser ses problèmes et à broyer du noir. Cela peut d’ailleurs le pousser à devenir agressif voire même éventuellement violent. Il a en effet un esprit de vengeance assez développé et, pour tout dire, mieux vaut ne pas le trahir si l’on veut éviter de s’exposer à de graves problèmes !

> Chiffre 4 en numérologie